• La reine des neiges:Le secret d'Elsa

    Me voilà pour ma première fanfiction sur ce blog !
    Je me suis contenté de simplement reprendre l'histoire de La Reine des Neiges version Disney, sauf que je me suis mis a la place d'Elsa.
    Je parle à la première personne du singulier, comme si Elsa racontait son histoire. C'est une sorte de moyen de voir sa façon de penser, comment elle a pu vivre les différents événements du film...
    J'ai bien entendu inventé quelques éléments pour les besoin de l'histoire,je suis donc désolé si ça ne convient pas a certains mais moi c'est comme ça que je perçoit ce personnage =)
    J'espère donc que ça va vous plaire!

    La Reine des Neiges
    Le secret d'Elsa



    Prologue



    Cette histoire doit commencer comme n'importe quelle histoire qui s'apparente à un conte de fée.
    Il était une fois un Royaume du nom d'Arendelle, gouverné par un Roi et une Reine bons et à l'écoute du peuple. 
    Ces souverains avaient créés de nombreuses amitiés avec les autres Royaumes, si bien qu'un ensemble de commerces entre les différentes factions finis par voir le jour.
    Très vite, grâce a ces commerces, Arendelle devint l'un des Royaumes les plus riches.
    Tout semblait parfait dans le meilleur des mondes, les habitants avaient tous un travail et aimaient leur Roi et leur Reine.
    Et puis un jour, la Reine tomba enceinte, et donna quelques mois plus tard naissance à une charmante petite princesse.
    Néanmoins, l'enfant avait des cheveux blonds, presque blancs... Alors que le Roi était plutôt blond vénitien, et la Reine brune ! 
    En fait, il existe une prophétie dans la famille royale, qui dit qu'un soir où les aurores boréales éclaireront le Pays de rayons magiques et mystérieux, naîtra une enfant aux pouvoirs exceptionnels et d'une grande beauté, se caractérisant par une chevelure claire.
    La prophétie s'est réalisée ce soir-là, et le Roi et la Reine donnèrent à la petite princesse le nom d'Elsa.
    Cette princesse... C'est moi !


    Chapitre 1
    Mon enfance





    Je ne me souvient plus comment sont apparus mes pouvoirs la première fois... Mais je me souviens que mes parents ont été très surpris lorsqu'ils ont découverts que j'avais une emprise sur la neige et la glace !
    Ils ne m'ont jamais interdit de m'amuser avec mes pouvoirs, a cette époque là j'étais encore petite, et ils n'étaient pas très puissants. Je me contentais de lancer des boules de neiges !
    Mais Papa et Maman me demandaient quand même de ne pas jouer devant n'importe qui... Les employés du château, par exemple, ne devaient pas savoir que j'avais des pouvoirs. Ils auraient pu prendre peur, et Papa et Maman craignait pour ma sécurité et pour mon image...
    Alors devant tout le monde, je restais sage, mais quand je me retrouvais seule dans ma chambre... Je vous laisse imaginer comment je passais le temps !
    Lorsque j'avais 3 ans, Maman mis au monde une nouvelle petite princesse ! Ma petite sœur, Anna !
    Elle était si mignonne à baver partout ! 
    Au début, elle dormait dans un berceau, dans la chambre de mes parents, mais quand elle devint plus grande, elle s'installa dans ma chambre !
    Comme c'est ma sœur, j'avais le droit de lui montrer mes pouvoirs !
    Au début, elle pensait qu'elle aussi pouvait en avoir, et elle me demandait si je pouvais les lui donner... Il a fallut quelques temps avant qu'elle ne comprenne que mes pouvoirs n'étaient qu'a moi...
    La pauvre, elle semblait si déçue... Alors, pour lui remonter le moral, je lui ait créé un bonhomme de neige, que j'ai baptisé Olaf !
    Je prenais alors une voix un peu plus grave et agitait les branches qui servait de bras au bonhomme de neige, comme s'il était vivant, et disait « Bonjour, je m'appelle Olaf, et j'aime les gros câlins ! ».
    Anna adorait Olaf, et moi aussi !
    Mais comme il finissait par fondre a chaque fois, j'en créait sans cesse un nouveau !
    Les années passèrent, et j'avais maintenant 9 ans ! Mes pouvoirs devenait de plus en plus puissants, si bien que maintenant j'étais capable de recouvrir une salle entière de neiges !
    Chaque soir, Anna et moi jouions ensemble dans la neige que je créais ! Nous nous amusions tellement !
    Mais jouer tout les soirs devînt très vite difficile... La journée, nous ne faisions que dormir, alors que nous devions écouter notre professeur qui nous enseignait tout ce que nous devions savoir !
    Papa nous demandait souvent d'arrêter de jouer... Mais malgré les avertissements, nous ne cessions pas !
    Même si nous étions fatiguées, nous nous amusions tellement qu'il était trop dur de résister à la tentation !
    Le jour, Anna et moi nous amusions avec nos poupées, ou alors je lui lisait des histoires de princes et de princesses ! Nous rêvions ensemble du prince charmant ! Et le soir, l'hiver venait nous rejoindre !
    Un soir, Anna me réveilla en me demandant de créer un nouveau bonhomme de neige !
    Nous avons alors descendus les grands escaliers en bois du hall du château pour nous diriger vers la salle de réception, où se trouvaient les trônes de nos parents !
    J'ai alors recouvert le sol entier de glace afin de créer une patinoire géante, puis j'ai fait apparaître suffisamment de neiges afin de créer un nouvel Olaf et de nombreux toboggans !
    Puis j'ai créé des colonnes de glaces, afin qu'Anna puisse essayer de toucher le grand lustre qui pendait du plafond de la salle !
    C'est là que le drame est arrivé...
    Ma petite sœur sautait trop vite de colonnes en colonnes, si bien que je n'arrivais plus a suivre la cadence, et je finis par glisser sur le sol givré, m'écroulant par terre.
    N'ayant rien remarqué, Anna avait de nouveau sauter, mais cette fois rien ne pouvait la réceptionner ! Elle était déjà montée si haut, elle ne pouvait que s'écraser !
    Dans un cri de frayeur, je lança alors un sort en direction de ma sœur pour créer un nouveau pilier capable de l'arrêter...
    Mais dans la précipitation, mon sort toucha Anna en plein dans l’œil !
    Ma petite sœur tomba a terre, inanimée...
    Je me suis précipitée vers elle pour la prendre dans mes bras ! Elle était glacée... Et je vis alors une mèche de ses cheveux blonds vénitiens devenir blanche !
    Paniquée, j'ai appelé Papa et Maman ! Ils sauraient sûrement comment faire pour soigner Anna !
    Le temps qu'ils arrivent, je me mis a pleurer... Quelque chose de bizarre se passa alors à l'intérieur de moi. C'était comme si mes pouvoirs hurlaient de douleurs. J'aurais aimé leur dire de se taire et de me laisser tranquille... Et l'air dans la salle de réception devenait de plus en plus froid...
    Lorsque Papa et Maman arrivèrent, j'entrepris de leur expliquer ce qui venait de se passer.
    Je ne remarqua qu'après que la glace avait recouvert absolument tout dans la salle, jusqu'au plafond !
    Mon Papa dit qu'il savait quoi faire. Il se précipita dans la bibliothèque du château pour chercher un livre, et une fois qu'il l'eut trouvé, il nous conduisit jusqu'aux écuries du château afin de monter a cheval !
    Je monta avec mon père pendant que Maman réchauffait Anna dans une couverture et monta sur le sien, puis nous nous sommes dirigés vers les montagnes, de l'autre côté du fjord !
    J'avais si peur que mes pouvoirs semblaient agir tout seul ! Une traînée de glace se créait derrière notre cheval a mesure qu'il galopait vers les montagnes !
    Nous avons finis par arriver dans le Pays de Trolls, des êtres ressemblants a des rochers couverts de mousses !
    Nous sommes descendus de cheval et un troll plus âgés que les autres s'approcha de nous.
    Tout autours de nous, les autres trolls nous dévisageaient... Ils ne devaient pas avoir beaucoup de visite par ici !
    Le vieux troll sembla immédiatement savoir le pourquoi de notre présence.
    Il pris ma main et demanda a mon père comment j'avais eu mes pouvoirs, puis le troll s'approcha d'Anna et posa sa main sur sa tête, disant qu'il pouvait la soigner !
    Mais pour retirer la glace qui avait traversée son œil jusqu'à son cerveau, il devait également supprimer les souvenirs liés a mes pouvoirs...
    Le troll s'adressa alors a moi en me disant que mes pouvoirs étaient d'une grande beauté, mais que je devais apprendre a les contrôler... Que la peur serait mon ennemie...
    Sur le coup, je n'ai pas compris ce qu'il voulait dire... Alors le troll utilisa ses pouvoirs pour créer une image aux lueurs bleues et paisibles dans le ciel.
    Je voyais une jeune fille qui faisait de gracieux mouvement avec ses bras, créant des volutes de magies dans les airs, autours de ce qui semblait être une assemblées émerveillée !
    Mais bientôt, la lueur bleue laissa place a un rouge inquiétant, et l'assemblée se jeta sur la jeune fille qui disparu dans un cri de frayeur !
    J'ai alors tout compris ! Cette jeune fille, c'était moi, et cette assemblée les villageois d'Arendelle !
    Voilà pourquoi Papa et Maman m'avait demander de ne les montrer a personne, afin d'éviter une chasse à la sorcière !
    Effrayée, je me suis réfugiée dans les bras de mon père, qui me rassura, et expliqua au vieux troll qu'il allait tout faire pour me protéger : réduire les employés, fermer les portes afin que personne ne puisse entrer dans l'enceinte du château...
    Une nouvelle vie allait commencer.
    Nous sommes rentré au château. Anna se réveilla bientôt, et elle ne se souvenait de rien ! C'était comme si elle n'avait fait que dormir...
    Mais pour éviter qu'un autre drame de ce genre ne se produise, Papa et Maman décidèrent de me faire changer de chambre.
    Pour répondre aux questions d'Anna, il lui expliquèrent que c'était parce que j'étais devenue trop grande, et qu'il me fallait maintenant une chambre qui ne ressemblait pas à une chambre d'enfant !
    J'étais triste de me séparer d'Anna... Mais c'était pour son bien !
    Je ne voulais plus risquer de la blesser... Je ne voulais plus risquer de blesser personne !
    J'ai décidé de ne plus utiliser mes pouvoirs a partir de ce jour !
    Mais c'était si difficile... Ils devenaient plus puissants au fil du temps, et il suffisait que je touche quelque chose pour qu'il se recouvre de glace et de givre !
    Papa avait alors trouvé une solution, et me donna une jolie paire de gants en satin !
    « Cache tes pouvoirs, n'en parle pas ! » me disait-il en me souriant. Il semblait avoir confiance en moi, comme si il avait la certitude que jamais je ne pourrais faire de mal !
    Maintenant, je pouvais toucher n'importe quoi, mes pouvoirs étaient enfermés !
    Bien sûr, parfois j'avais envie de les utiliser, de retrouver le plaisir de voir dans le creux de ma main un gros flocon de neige...
    Mais je devais rester sage... Personne ne devait savoir !
    Le temps continuait de passer... J’eus bientôt 13 ans ! J'avais bien grandis... Mais mes pouvoirs aussi...
    Anna et moi continuions de suivre nos cours ensemble, même si nous ne nous parlions plus... Je devais tout faire pour l'éloigner de moi, vous comprenez ?
    Mais un jour, notre professeur nous rendit un devoir, auquel j'avais eu une excellente note !
    J'étais si heureuse ! Jusqu'au moment où un flocon minuscule se mit a tomber devant mes yeux !
    Prise de peur j'ai couru jusque dans ma chambre, et au moment où je claquais la porte, un vent glacial emplit la pièce et un énorme flocon se dessina sur tout le mur !
    Mes gants ne pouvaient plus retenir mes pouvoirs !
    Une simple émotion pouvait les libérer !
    Affolée, j'ai appelé Papa et Maman pour leur exprimer mes craintes et mes doutes quand à l'avenir... Mon père a essayé de me prendre dans ses bras pour me réconforter, mais je l'ai repoussé...J'avais si peur de le blesser !
    Il m'arrivait souvent de pleurer le soir, accoudée au rebords de ma fenêtre, ou bien allongée sur mon lit.
    J'enviais Anna... Elle, elle était « normale » ! Elle n'avait pas a cacher sa véritable nature, elle pouvait s'amuser et vivre sans se soucier des éventuelles conséquences ! Elle pouvait continuer de rêver au prince charmant sur son beau cheval blanc...
    Moi, c'était tout ce qui me restait... Les rêves.
    Je rêvais depuis toute petite qu'un jour, un prince viendrait à ma rencontre... Mais qui voudrait d'une princesse avec des pouvoirs ? Des pouvoirs incontrôlables qui plus est ?
    J'étais destinée a rester seule toute ma vie... Si mes pouvoirs réagissaient a mes émotions, je ne pouvais pas tomber amoureuse, ni lier des liens d'amitiés, je ne pouvais... Non, je ne devais rien ressentir !
    Parfois, je me disais même que j'aurais aimé ne pas être de ce monde...
    Mes pouvoirs étaient un fardeaux si puissant ! 
    Je me refermais de plus en plus sur moi-même. Les seuls personnes a qui j'adressais la parole étaient mes parents. Mais je m’efforçai néanmoins a rester neutre dans mes sentiments. Mes pouvoirs ne devaient plus se montrer !
    J'avais 18 ans lorsque mes parents entreprirent un voyage par voie maritime vers un Royaume voisin, pour créer une nouvelle amitié commerciale.
    Ils s'étaient toujours arrangés pour me protéger ou pour trouver une explication au fait que des flocons pouvaient apparaître un peu partout dans le château a une époque...
    Maintenant, même si mes pouvoirs semblaient s'être calmé, qui sait ce qui pouvait bien se passer ?
    Leur voyage devait durer 2 semaines !
    Papa et Maman nous quittèrent Anna et moi en me rassurant...Une dernière fois.
    Comme si le poids de mes pouvoirs n'était pas suffisamment lourd a porter, une terrible nouvelle s'était abattue sur Arendelle.
    Une tempête avait eu lieux, et avait coulé le navire royale de mes parents...
    Ils étaient morts...
    C'était notre professeur qui nous avaient annoncés la nouvelle... Anna s'écroula en larmes immédiatement.
    Moi, je me retenait. J'aurais aimé pouvoir prendre ma petite sœur dans mes bras la réconforter... J'avais besoin de réconfort moi aussi, mais je ne pouvais pas ! 
    La tristesse et la colère qui hurlaient en moi allaient se déchaîner sur elle sinon !
    Alors j'ai couru aussi vite que possible dans ma chambre. Une fois à l'intérieur, j'ai verrouillé à double tour la porte, puis je me suis effondré sur mon lit, étouffant mes cris de désespoir dans mes draps... Je sentais la neige tomber et tourbillonner autours de moi dans un vent froid, comme une tempête miniature dans ma chambre.
    Mais c'était trop dur !
    Je ne pouvais pas ne rien ressentir !
    Mes parents étaient morts, j'étais seule à présent ! Plus personne pour me rassurer, plus personne avec qui partager mes craintes... J'étais la seule et unique personne à garder mon secret !
    J'ai pleuré pendant tant de temps...
    Je n'ai pas pu me rendre a l'enterrement de mes parents... J'aurais voulu leur rendre un dernier hommage, mais je ne pouvais pas... Mes pleurs auraient déclenchés une tempête de neiges...
    Anna y était allé seule, pendant qu'était resté enfermée dans ma chambre a pleurer...
    Ma chambre qui ne ressemblait plus a rien maintenant... Tout était recouvert de neige et de givre, et des flocons ne cessaient de tomber sur moi.
    Anna avait fini par rentrer au château et elle avait frappée a ma porte.
    « Elsa... Peux-tu ouvrir cette porte ? Pourquoi restes-tu enfermée ? On me dit soit forte, le temps arrange tout, mais j'ai besoin de nous, pour oublier... Que nous n'avons plus personne... Plus aucune famille... Quel avenir pour nous ? Je voudrais un bonhomme de neige... ».
    Oh Anna... Si seulement tu savais a quel point j'avais moi aussi besoin de toi et de notre bon vieil Olaf pour réussir a surmonter cette épreuve !
    Mais je devais rester sage... Si je me laissais aller, tout le monde finirait par savoir pour mes pouvoirs, et alors le château pourrait être assiégé, tu pourrais être accusée de sorcellerie toi aussi...
    Quitte a ce que l'une de nous ait une bonne vie, je veux que ce soit toi, car toi tu as la chance d'être « normale »...


    Chapitre 2
    Trois ans plus tard, maintenant





    J'ouvris les yeux.
    Une belle journée d'été s'offrait à moi aujourd'hui... Dommage que ce jour doit être celui de mon couronnement !
    J'ai eu 21 ans hier, et selon la tradition, je suis donc en âge de devenir Reine d'Arendelle !
    Le Royaume était pris en charge par notre ancien professeur a Anna et moi, aujourd'hui, c'est a moi de prendre le relève de Papa et Maman...
    Je n'en ai pas vraiment envie... Bien sûr, on m'a préparé a ce jour depuis que Papa et Maman sont morts, mais... Être Reine revient a apparaître plus souvent en public qu'une Princesse ! Le peuple ne nous a plus vus Anna et moi depuis que j'ai 9 ans, les gens doivent être excités a l'idée de nous revoir... Ils ignorent que nous avons disparues pour cacher l’existence de mes pouvoirs !
    Je me lève difficilement de mon lit. Si j'avais le choix, je resterais sous mes draps jusqu'à ce jour soit terminé !
    Mais je suppose que Papa et Maman comptent sur moi pour régner comme eux l'ont fait avant leur mort... Je ne doit pas les décevoir !
    Je me dirige vers le mannequin sur lequel tiens ma robe d'aujourd'hui.
    Elle est très belle. Elle est composée d'un t-shirt en satin noir a manches longues avec des broderies sur le haut de la poitrine, et par dessus lequel il y a un corset bleu turquoise avec des broderies et des bordures en satin d'or.Le jupon est étroit et est bleu turquoise lui aussi, avec également des broderies sur le bas de la robe. 
    Mes bas sont bleu clairs, et les chaussures que je doit porter sont sans talons, noires avec des motifs sur le bout des pieds !
    J'enlève la chemise de nuit pour porter cette robe et je me dirige vers le miroir derrière mon paravent pour regarder de quoi j'ai l'air !
    Je me trouve très belle, même si quelque chose me déplaît dans cette robe...
    Je me dirige vers ma coiffeuse, m’assoit et brosse mes longs cheveux. 
    Je sais ce qui ne va pas. J'aimerais porter quelque chose de plus confortable, quelque chose qui dévoile un peu plus mon corps... J'aurais presque l'impression d'étouffer dans cette robe. Elle est sublime, mais je ne me sent vraiment pas à l'aise... Enfin, c'est normal après tout. 
    Mes dames de chambres me voient comme étant une fille discrète et réservée... Une fille coincée sans doute ! C'est parce que je doit faire en sorte d'éviter de déclencher mes pouvoirs, mais si je ne les avais pas, je serais quelqu'un de plus libéré et je serais aussi plus drôle et joueuse !
    Cette robe est un peu le prix à payer pour mon secret... Une robe peu confortable, droite, qui ne dévoile rien...
    Peu importe ! Elle est très belle, c'est tout ce qui compte non ?
    Je coiffe maintenant mes cheveux en une tresse, que je transforme ensuite en chignon bas, que je fais tenir grâce a un ruban bleu.
    Maman était souvent coiffée comme ça, et ça lui allait très bien ! Je veux que les gens me trouvent aussi belle qu'elle ne l'était !
    Fière du résultat, je me lève et enfile mes gants, qui sont assorties a ma robe.
    Tant par la couleur que par la symbolique que je leur donne. J'esquisse un sourire en voyant mon reflet dans le miroir. Au final, je suis ridicule... On ne voit que ma tête ! Tout le reste est couvert de tissus !
    Je me dirige vers le bureau de mon père, où m'attendent mon petit  déjeuner et la cape en velours mauve que je doit porter pour le couronnement. Ce sera l'occasion pour moi de me retrouver avec les tableaux de Papa et Maman.
    Après avoir mangé un peu et bu un bol de chocolat, j'enfile la lourde cape.
    Il ne manque plus que la couronne, et je serais attachée a Arendelle pour le restant de ma vie !
    J'essaye de faire de l'humour, mais je suis tellement stressée... Je me dirige vers la fenêtre. 
    Les portes du château vont bientôt s'ouvrir pour laisser entrer la foule jusque dans la chapelle où à lieux mon couronnement.
    Je profite de ma solitude pour chanter les paroles que j'ai créé et qui font suite au poème de la fée cachée dans le monde des humains.
    « Cache tes pouvoirs... N'en parle pas... »
    Je me dirige vers le tableau où mon père est représenté tenant dans ses mains le sceptre et le globe en or d'Arendelle, symbole du Royaume.
    Je devrais les tenir entre mes mains le temps que le prêtre me sacre Reine... La tradition veux que la peau touche directement l'or... Ça porterais chance apparemment !
    « Fais attention, le secret survivra ! »
    Voyant un chandelier et une boîte a bijoux ronde, je me dit que je peux essayer de les tenir sans l'aide de mes gants, que je retire alors.
    « Sereine, sans peine, tu régneras ! »
    Et a peine ais-je toucher le chandelier et la boîte que le givre les recouvre... Le cœur battant, je me demande comment je vais faire !
    « Un seul faux pas et tout le monde sauras ! »
    Je remet mes gants. Je doit éviter de penser à ça !
    « Mais ce n'est qu'une seule journée ! »
    Ce n'est qu'une seule journée ! Je doit bien pouvoir réussir a maintenir mes pouvoirs tranquille pendant quelques secondes ! La pression est forte,mais je doit essayer !
    « La pression est sir forte ! »
    J'ouvre les porte du bureau. Les dames de compagnies m'attendent en rang dans le couloir.
    Il est temps d'en finir une bonne fois pour toute avec ce couronnement !
    « Dites aux gardes qu'il faut ouvrir les portes ! »
    Je me dirige l'air digne jusqu'à la porte vitrée qui mène au balcon afin d'observer la foule entrer, en me répétant les paroles de ma chanson.
    « Cache tes pouvoirs, n'en parle pas ! Fais attention le secret survivra ! »
    J'ouvre la porte pour avancer sur le balcon. Tout le monde est en tain d'entrer.
    « Soit sage ! »
    Au final, je m'adresse autant à moi qu'à mes pouvoirs.
    « Pas d'états d'âme, de sentiments ! »
    Je reste là a attendre que la foule pénètre dans la chapelle royale. Puis l'un des majordomes viens me chercher pour me guider jusque là-bas.
    Le stress monte de plus en plus. Vais-je réussir a tenir les objets du sacre sans les geler ? Prise de panique, je décide de ne pas retirer mes gants au moment de les prendre en mains... Mieux vaut prévenir que guérir ! Et peut-être que le prêtre n'y fera pas attention ?
    Me voilà enfin devant la chapelle.
    J'ai l'impression d'étouffer sous cette lourde cape de velours ! Je la trouve très belle, mais si je pouvais m'en débarrasser, je n'hésiterais pas !
    J'entre enfin dans la chapelle, sous les chants des chœurs qui se trouvent à l'étage supérieur.
    Toute l'assemblée se lève et m'observe avancer vers le prêtre, qui se trouve aux côtés d'Anna.
    Elle est vraiment belle dans sa robe de satin et de velours... Ça fait des années que je ne lui ai pas adressé la parole... Lorsque nous nous retrouverons ensemble lors de la réception après le couronnement, j'essayerais de... Briser la glace.
    J’entends les gens murmurer sur mon passages. Je n'arrive pas a comprendre, mais j'espère qu'ils ne font que me complimenter.
    J'arrive enfin devant le prêtre. Je m'agenouille, et attend qu'il dépose la couronne d'or sur ma tête à la fin de son discours.
    Enfin, je sent la couronne au métal glacé se poser sur mon crâne. Elle semble horriblement lourde !
    Je me relève et vois le prêtre me présenter un coussin de velours sur lequel sont posés le sceptre et le globe en or.
    Le grand moment et arrivé. Je tend les mains pour m'en emparer, mais le prêtre se racle la gorge.
    J'essaye de rester impassible, mais mon cœur s'emballe.
    Le prêtre me demande en effet de retirer mes gants, comme le veux la tradition !
    J’avale ma salive, la gorge sèche. J'essaye de reprendre une respiration convenable, puis retire lentement mes gants avant de les poser sur le coussin.
    Mes mains tremblent, j'ai presque envie de pleurer ! J'espère ne pas dévoiler mes pouvoirs devant tout le Royaume, ainsi que devant les invités ! La plupart viennent des Royaumes voisins, le monde entier serait au courant !
    Je m'empare du sceptre et du globe, puis me retourne devant l'assemblée qui se lève.
    Le prêtre derrière moi entame son sacre. 
    Je suis toute crispée. Heureusement que ma robe est longue, sinon tout le monde verrait mes jambes trembler !
    Je dépose mon regards sur les objets royaux que je tiens, et vois avec horreur que la glace commence a se répandre petit à petit !
    « Dépêche toi, dépêche toi ! » me dis-je, comme si je m'adressais au prêtre.
    Entendant alors les dernières paroles du sacre, je me retourne précipitamment vers le prêtre pour reposer les objets royaux et remettre mes gants !
    Puis je me retourne vers l'assemblée, qui m'acclame, souriante. Personne ne semble avoir remarqué mon malaise !
    Je suis heureuse ! Pour moi, le plus dur est passé !
    L'assemblée se dirige ensuite vers la salle de réception où a lieux la fête donnée en mon honneur.
    Je ne m'y présente que quelques heures plus tard, après m'être un peu reposé et rafraîchie, en compagnie de ma sœur, sur l'on place a mes côtés, devant les trônes, pour recevoir les félicitations de ceux qui voudront bien se présenter à nous.
    Au fond, ce n'est vraiment pas mal ce genre de fêtes ! On peut y rencontrer des gens absolument charmants, et tout le monde semble s'amuser !
    C'est dans ce genre de réception que je rêvais de rencontrer un prince lorsque j'étais plus petite...
    Je vois alors une bonne occasion de m'adresser un peu a ma sœur ! Elle est a côté de moi, nous n'avions jamais été si proche depuis des années après tout !
    « Tu es fort belle ! » lui dis-je.
    Anna semble surprise. C'est normal après tout, nous ne nous étions pas parler depuis si longtemps ! Elle bafouille un peu lorsqu'elle me renvoie le compliment. Je crois qu'elle a l'impression que je suis un peu trop stricte, elle fait attention à chaque mot employé... Elle me fait rire ! Je la remercie, puis lui fait remarquer qu'il plane une délicieuse odeur de chocolat dans la salle : notre pêché mignon à toute les deux !
    Puis un petit monsieur d'un certain âge, le Duc de Weselton, vient se présenter.
    C'est la première fois que je le vois, mais j'ai souvent entendu parler de lui : c'est l'un de nos clients commerciaux les plus importants !
    Il a l'air gentil, mais un peu teigneux... Mais surtout, il est très drôle ! La perruque qu'il porte a manquer de tomber au sol lorsqu'il s'incline devant moi et ma sœur, pour me proposer une danse !
    Mo et Anna nous regardons, amusés et aux bords d'éclater de rire, mais je me reprend.
    « Je suis désolée, mais je ne danse pas ! » répondis-je au Duc, qui semble déçu.
    Mais je me sent d'humeur taquine ce soir... Je suis si heureuse d'avoir parler un peu avec Anna, et que tout se passe bien !
    « Mais ma sœur adore danser ! » dis-je au Duc qui s'empresse d'attraper Anna par le bras pour l'entraîner sur la piste !
    Anna a l'air surpris et choqué. Je ne lui avais plus fait de blague de ce genre depuis des années !
    De loin, j'articule de sorte qu'elle lise sur mes lèvres « Désolée ».
    J'aimerais rire aux éclats, mais je doit faire attention ! Je me contente de glousser tout simplement...
    Le Duc de Weselton, malgré son âge avancé, semble avoir mangé du lion ! Il sautille et se trémousse comme un enfant !
    Anna réussie quand même a lui échapper a la fin de la danse, et elle viens me rejoindre.
    Elle me dit qu'elle aimerait pouvoir vivre ça plus souvent.
    Je lui réponds que moi aussi... Mais m'empresse de lui dire que c'est impossible. Nous ne pouvons tout simplement pas ! Mes pouvoirs sont trop puissants, elle pourrait être blessée, ou pire ! Et Arendelle prendrait peur... Il vaut mieux que nous restions éloignées, même si je suis la première a admettre que ça me brise le cœur !
    Ma petite sœur s'en va, déçue de ma réponse... J'aimerais pouvoir lui dire mon secret, mais ses souvenirs ont été altérés pour la guérir, il vaut mieux qu'elle ne sache rien... C'est la meilleure solution pour la protéger.
    Les heures passent, et la nuit finit par tomber.
    Je fais connaissance avec les différents invités. Je me serais bien amusée si je ne devais pas me tenir tranquille, je peux vous l'assurer !
    Bientôt, Anna reviens me voir, mais cette fois en compagnie d'un homme.
    C'est le prince Hans, des Îles du Sud. Un beau jeune homme qui doit être un peu plus âgé que moi, mais qui possède une étrange étincelle dans le regard...
    Je doit être trop méfiante, la solitude ne me réussie pas !
    Anna m'expose donc rapidement la situation : elle et Hans veulent se marier, et me demandent ma bénédiction !
    Je suis... Choquée, c'est le cas de le dire ! Non, c'est impossible... Je suis bien placée pour savoir qu'Anna rêve du prince charmant, mais là, la situation est presque comique quand même !
    J'explique donc a ma petite sœur que je refuse ce mariage.
    -On ne se marie pas avec un homme que l'on ne connais pas ! Lui dis-je.
    -Si, si c'est le véritable amour ! Me répond elle sur la défensive.
    -Anna, qu'est-ce que tu sais du véritable amour ?
    -Sûrement plus que toi ! Toi tu ne fais que tourner le dos aux gens !
    J'écarquille les yeux, surprise et déçue... Oh bien sûr, elle ne peut pas savoir, mais j'en sais plus sur l'amour qu'elle ne le pense ! Toutes ces années à l'éloigner de moi, je l'ai fait pour la protéger ! Pour ne plus la blesser !
    Je refuse a nouveau, impassible. J'espère qu'elle n'a pas vu qu'elle venait de me déstabiliser...
    Hans tente alors de me résonner, mais je l'arrête avant même qu'il ait pu terminer sa phrase. Anna est peut être trop naïve, mais moi, je n'ai pas confiance en lui !
    Puis, en m'éloignant vers la porte pour me retirer dans ma chambre, je déclare que la fête est terminée et que tout le monde doit sortir. Il est temps pour moi de retrouver ma solitude.
    Mais Anna proteste, et tente de m'attraper par la main... Sauf qu'elle agrippe mon gant et le retire !
    Effrayée, je lui demande de me le rendre en essayant de le lui reprendre des mains ! Mais elle s'éloigne et m'implore de ne pas mettre un terme a la soirée et a son futur mariage.
    Je suis prise de pitié pour elle... Je la comprend, elle a besoin que l'on s'occupe d'elle, elle a besoin de se sentir protégée... Je ne connais pas le prince Hans, mais si Anna veux vraiment être avec lui, je lui propose de partir dans son Royaume. Là-bas, elle sera heureuse... Plus heureuse qu'ici !
    Ma petite sœur est choqué par ma réponse. Elle me demande que est mon problème, pourquoi je suis distante comme ça avec elle, et avec tout les gens qui essaye de m'aborder...
    Je lui demande d'arrêter. Je n'en peux plus, j'aimerais hurler pour lui expliquer, mais je ne peux pas !
    Mais Anna n'arrête pas... Je me sent craquer, je replis mes bras autours de moi car je sent mon pouvoir près a sortir de la paume de ma main nue...
    -De quoi as-tu si peur ? Hurla alors Anna.
    -J'ai dit assez ! Répondis-je, énervée, attristée, en me retournant vers elle.
    Malheureusement, le ma est fait. En me retournant, ma main laisse échapper un mur de glace aux pics acérés en direction de la foule, qui s'éloigne, paniquée.
    Je referme ma main nue en regardant l'assemblée.
    Non... C'est impossible, c'est un cauchemar ! Tout semblait si bien se passer, et il faut que ça arrive alors que tout allait se terminer !
    Les gens murmurent en me lançant des regards inquiets.
    J'ouvre la porte et me précipite jusque dans la cours du château. Je doit partir maintenant, les Royaumes voisins sont au courant, bientôt le bruit circulera partout ! Je doit trouver un endroit où me faire oublier.
    Mais dans la cour, les villageois d'Arendelle m'attendent pour m’acclamer ! 
    J'essaye de me frayer un chemin vers la sortie, mais il y a trop de monde !
    Afin d'éviter de toucher qui que ce soit, je recule, mais trébuche, et je me retiens avec ma main nue sur l'une des fontaines.
    Alors, mes pouvoirs gèle l'eau à la vue de tous !
    Et pour ne rien arranger, le Duc de Weselton arrive a son tour dans la cour et hurlant qu'il faut m'arrêter car je suis une sorcière !
    Je lui demande de ne pas m'approcher t de me laisser, mais j'ai le malheur de faire un mouvement avec ma main pour tenter de l'apaiser, et un puissant jet de glace sort a nouveau de ma paume pour le toucher de plein fouet !
    Le pauvre vieil homme s'effondre, surpris, sur le sol.
    Maintenant, tout le monde va penser que je l'ai attaqué de mon plein gré !
    Mais ce petit spectacle a au moins eu le mérite de me frayer un chemin jusqu'à une porte qui mène au fjord ! Je cours alors jusqu'au bord de l'eau, ne réagissant pas aux appels désespéré d'Anna, qui cours après moi pour me retenir !
    Mais je réalise trop tard que la voie que j'ai empruntée est sans issue !
    Au loin, je vois les montagnes où je pourrais me cacher, mais le fjord me bloque le passage !
    C'est alors que mes pouvoirs semblent s'activer tout seul, en fonction de la situation : mes pieds gèlent le sol a chacun de mes pas !
    Je tente alors de poser un pied sur l'eau... Ce qui créé une plaque de glace ! Je regarde a nouveau les montagnes devant moi. Je n'ai pas le choix, je doit m'exiler quelque part où personne ne me trouvera !
    Alors je cours sur l'eau, gelant le fjord un peu plus a chaque fois que mon pied entre en contact avec le liquide. Je ne me retourne pas lorsqu'Anna m'appelle encore. Je ferme les yeux, laissant couler mes larmes le long de mes joues.
    Je laisse mon unique famille seule... Mais maintenant que tout le monde sait pour moi, c'est mieux ainsi ! Anna doit vivre avec des gens comme elle, avec des gens « normaux » !
    De toute façon, je ne peut lui apporter aucun amour sous peine de la blesser...
    Je m'éloigne de plus en plus dans les montagnes, vers le Nord.
    La peur me donne des ailes ! Je n'ai même pas mal aux jambes, ni le souffle coupé, a force de courir !
    Ce n'est que lorsque je suis certaine de ne pas être suivie que je me met a marcher calmement, montant sur la montagne du Nord, toujours plus haut. Je me retourne. Je ne vois plus Arendelle, j'ai du parcourir une très longue distance !


    Chapitre 3
    Libérée, délivrée





    Je repense a mes parents alors que je grimpe de plus en plus haut sur la montagne.
    En l'espace de quelques minutes, j'ai fait tout ce qu'ils redoutais depuis mon enfance... Arendelle, et le monde entier sait maintenant que je suis une fille spéciale. Je suis si triste... J'ai l'impression d'avoir tout perdu ! Ma vie, ma maison, tout ! 
    Cette détresse m'inspire une chanson.
    Mais je me rend compte... Tout le monde sait maintenant. Je suis seule ! Alors... Je n'ai plus a me cacher, ni a mentir ! 
    Oh, j'ai l'impression qu'un poids énorme vient de tomber de mes épaules !
    Je retire et laisse mon gant s'envoler dans les airs, poussé par le vent loin, très loin de moi.
    Oui ! Je suis libre ! Libre de faire ce qu'il me plaît, libre de ne plus faire attention a quoi que ce soit !
    Comme pour laisser le passé derrière moi, je créé un dernier Olaf, avant de partir un peu plus en avant.
    Un vent frais vient rafraîchir mon visage... Ma longue cape de velours derrière moi s'envolerait si elle n'était pas solidement attachée sur mes épaules...
    Cette cape si lourde, comme ces gants, comme des symboles de mon secret... Je n'en ai plus besoin ! Je suis née avec le pouvoir de la neige, je ne craint pas le froid ! Je détache ma cape, qui s'envole alors elle aussi loin de moi !
    Je continue d'avancer tout en chantant ma chanson !
    Je regarde en arrière. Aucun signe de mon gant, ma cape, ni même d'Arendelle... Je suis seule, qui puis-je blesser ainsi ? Je n'ai plus a avoir peur d'utiliser mes pouvoirs !
    Et même... J'ai besoin d'un endroit dans lequel vivre ! Peut être que mes pouvoir sont capables de me créer un endroit à mon image ?
    Je veux voir ce que je peux faire de cette magie pleine de mystère ! Le bien, le mal... Peu importe, je suis seule et libre !
    Je lance alors des jets de glace pour créer un escalier, qui me mènera jusqu'à la montagne d'à côté, et où je vais essayer de créer un magnifique château de glace !
    Lorsque je grimpe cet escalier si beau, je me sent si heureuse ! J'avais oublié a quel point j'aimais utiliser ma magie !
    J'ai l'impression d'être une fille différente, d'être celle que j'ai toujours voulu être mais que je ne pouvais pas !
    Arrivée sur la montagne du Nord, je frappe le sol avec l'un de mes pieds pour créer un sol de glace.
    Tout est clair dans ma tête, j'ai l'impression de revivre ! Tout est vide dans ma tête, je n'ai plus a penser aux autres, mais a moi ! 
    Je danse en faisant de beaux mouvements avec mes bras, et la magie opère tout autours de moi !
    Le sol sur lequel je suis s'élève dans le ciel, comme je le désire ! Des colonnes de glace viennent bientôt maintenir un toit à travers lequel je peux voir les étoiles, et un grand lustre de cristaux de glaces viens éclairer la salle !
    Tout se dessine comme je le désire, je n'ai qu'a penser et faire quelques mouvements !
    Je suis si bien ici... Mieux qu'a Arendelle, enfermée dans ma chambre !
    Je retire m couronne.
    Je n'en ai plus besoin... Je ne suis plus Reine d'Arendelle après tout ! Je suis la Reine des Neiges ! Je n'ai pas envie de cette lourde couronne ! Je la jette au loin, ne comptant pas revenir sur mes pas.
    Je respire enfin dans ce désert de neige et de glace...
    Mes poumons sont remplis de cet air si pur et si frais, de cet air de renouveau !
    Je suis libérée, délivrée !
    Adieu mon ancienne vie, adieu l'ancienne Elsa parfaite, place a celle que je suis tout au fond de moi !
    Je retire le ruban de mes cheveux pour laisser tomber ma longue tresse. Des mèches rebelles viennent tomber sur mon front.
    Je les recoiffent en les passant derrière ma tête. Mes mains dont s'échappent des cristaux de givres servent de gel pour maintenir mes cheveux bien coiffer.
    Puis je passe ma tresse par dessus mon épaule, en prenant soin de parsemer partout où je le souhaite quelques flocons de neiges afin d'habiller ma chevelure !
    Et la transformation ne doit pas s'arrêter là !
    Adieu belle robe trop peu confortable !
    D'un geste de main un tourbillon de neige m'entoure et passe de mes pieds jusqu'à mes épaules !
    Je sent la glace recouvrir les tissus de mes vêtements, les déchirer là où je le souhaite pour que je soit plus à l'aise.
    Je sent la glace sous mes chaussures former un talons qui m'élèvent légèrement, je sent ma robe se fendre sur le côté droit, je sent mes épaules se dénudées... Je me sent si bien !
    Mais je veux être plus éblouissante, je veux encore plus brillera, je me sent belle et je veux que tout le monde puisse le dire !
    Une longue traîne de glace se créé alors dans mon dos. Elle est tellement plus légère que cette ancienne cape de velours, au moindre mouvement elle s'envole dans les airs gracieusement !
    Je me dirige vers mon balcon et lève les bras au ciel, triomphante !
    Je suis loin de chez moi, je suis dans le froid, mais pour moi, c'est le prix d'une liberté a laquelle j'aspirais depuis si longtemps !
    Je n'ai plus peur d'utiliser mes pouvoirs maintenant !

     
    Je visite mon château de glace, afin de voir si tout est bien comme je l'ai désirée... Et oui, tout est parfait !
    Pour certains, il semblerait presque vide. Je n'ai mis que le nécessaire niveau meuble. Pourquoi voudrais-je m'encombrer alors que ma tête est enfin vide de toutes préoccupations ?
    Je sais, j'ai laissée ma sœur toute seule... Mais elle est libre de faire ce qu'elle veux maintenant ! Elle peut organiser de nombreuses fêtes dans le château, rencontrer des gens, s'amuser, vivre !
    Je me sent bien, sereine, libre... 
    Dans ma chambre, j'ai créé un beau piano, mon instrument préféré, pour pouvoir en jouer !
    J'aime cette mélodie si apaisante !
    Un jour passe, puis un autre commence. J'observe les animaux de la montagne qui viennent me rendre visite, curieux de découvrir un château de glace ! J'ai pu voir des ours, mais aussi des loups, et même de petites hermines, absolument adorables !
    J'ai toujours adorée les animaux vous savez ! J'aurais même aimé avoir un chien, mais avec mes pouvoirs...
    Enfin, maintenant la question ne se pose même plus ! Pour le moment je suis bien !
    Je suis en train de jouer une mélodie au piano lorsque j'entends alors quelqu'un entrer dans le hall de mon château !
    Je descend les escaliers, et je vois alors ma petite sœur, Anna, chaudement vêtue !
    Elle est venue me chercher ! 
    Elle est étonnée de me voir ainsi vêtue, mais elle s'empresse de me dire que je suis mieux comme ça ! Et surtout, elle est émerveillée par mon château !
    Entre nous, j'ignorais que je soit capable de faire ce genre de chose avec mes pouvoir, mon exil m'aura appris a retrouver la beauté de mon don !
    Soudain, un petit bonhomme de neige entre dans le hall : Olaf !
    Je suis surprise ! C'est celui que j'ai fabriqué avant de laisser ma cape s'envoler ! Mes pouvoirs sont donc devenues si puissants de sorte que je puisse donner la vie à un bonhomme de neige ?
    Je suis ravie... Mais aussi un peu perturbée. Olaf est la preuve vivante que je ne maîtrise pas totalement mes pouvoirs !
    Ainsi, lorsqu'Anna me demande de retourner a Arendelle, je refuse, et lui demande de me laisser.
    Ma petite sœur m'explique alors que quand je suis partie, j'ai déclenchée malgré moi un terrible hiver éternel qui s'est répandue sur tout le pays ! Anna me demande d'y mettre un terme... Mais je ne peux pas !
    Comment puis-je mettre fin à un hiver que je n'ai même pas voulu déclencher ?
    Je suis si honteuse et horrifiée a l'idée des problèmes que j'ai pu causer !Et malgré tout, Anna me demande de revenir !
    Non, je ne peux pas ! Mon retour n'y changerais rien, je le sais !
    Je pensais être enfin libre et délivrée, je pensais avoir enfin réussie a maîtriser mes pouvoirs... Mais tout cela n'était qu'illusions !
    Mon cœur s'emballe et je créé malgré moi une tempête de neige dans l'enceinte de mon château.
    Je demande a Anna de partir vite, pour ne pas que je puisse la faire souffrir. Une fois qu'elle sera rentrée a Arendelle, je partirais a mon tour. L'hiverne peut plus avoir effet si je m'exile suffisamment loin !
    Mais Anna, refuse... Alors je hurle de désespoir en regardant mon reflet dans la glace !
    La tempête autours de moi se calme aussitôt, mais lorsque je me retourne vers Anna pour lui demander une nouvelle fois de partir, je la vois agenouillée sur le sol.
    Je pousse un soupir de frayeur : et si je l'avais blessée a nouveau ?
    C'est alors qu'un beau jeune homme entre dans la pièce pour aider Anna a se relever.
    Ma petite sœur lui dit qu'elle va bien, pendant que je regarde si une mèche blanche n’apparaît pas dans la chevelure de ma sœur.
    Heureusement, je ne vois rien d'anormal !
    Curieuse, je demande a Anna qui est son nouvel ami, mais je me reprend vite : là n'est pas la priorité, ils doivent partir !
    Voyant Olaf, je jette alors un sort afin de créer un nouveau bonhomme de neige, plus grand et plus méchant, qui se charge immédiatement de mettre ma sœur, son ami et Olaf dehors.
    Une fois que cela est fait, je poste mon fidèle serviteur tout en bas de mon escalier de glace qui mène jusqu'à mon domaine.
    Son rôle est de me protéger des intrus.
    Je suis si inquiète ! Arendelle est plongée dans un hiver éternel à cause de moi... Et Anna a réussie a ma retrouver ! Je ne suis pas allé suffisamment loin pour me cacher !
    La meilleure solution serait de partir, mais pour aller où ? Je n'ai jamais voyager, j'ignore même ce qui peut bien se cacher derrière les montagnes !
    Et si je pars, qui dit que je ne déclencherais pas un hiver éternel partout où je passerais ?
    Je passe des heures a me torturer la tête ainsi... Si bien que mon château semble mécontent ! C'est comme s'il était vivant, les murs de glace se craquellent, des pointes de glace sortent des murs... Je me sent piégée ! Ce pouvoir que j'avais fini par prendre pour un don n'est rien de plus qu'une malédiction !
    Soudain j'entends mon bonhomme de neige géant hurler dehors !
    Je me précipite vers la porte d'entrée pour voir ce qui se passe.
    Des hommes armés sont là, devant mon château !
    Inquiète, je referme la porte et commence a monter les escaliers, jusqu'au moment où deux hommes pénètrent dans le hall !
    Je les reconnaît, ce sont les gardes du corps du Duc de Weselton ! Et quand je vois le regards qu'ils me lancent, je devine vraiment pourquoi ils sont là : ils veulent me tuer !
    Je monte alors un escalier pour me retrouver dans les étages supérieurs. La mort est peut être la solution à l'hiver éternel... Mais je n'ai aucune envie de tester cette possibilité ! Même si je suis bizarre, j'aime trop la vie pour devoir la quitter !
    La seule solution qui s'offre alors a moi est la confrontation !
    L'un des hommes tire une flèche dans ma direction. En voulant me protéger, je créé un mur de glace devant moi !
    Oui, mes pouvoirs sont là ! Je peux essayer de les intimider !
    J'arrive a bloquer un homme contre un mur : si il bouge, il risque de s’empaler sur les pointes glacées que j'ai créé !
    Mais il en reste encore un, et celui-là est plus coriace ! Il esquive mes attaques... Mais je réussis finalement a l'avoir ! Je créé un mur de glace pour le repousser sur le balcon. Le but est de le faire tomber tout en bas !
    C'est alors que les autres hommes arrivent, avec a leur tête le prince Hans !
    Il me demande d'arrêter et de montrer que je ne suis pas le monstre que les autres pensent que je suis !
    Je le regarde, étonnée...Il a raison ! Me battre ne fait que concrétiser ce que les autres pensent, a savoir le fait que je soit mauvaise !
    Je stoppe alors mes sortilèges.
    Mais Hans se précipite vers le premier homme que j'ai immobilisé : celui-ci s'apprêtait a me tirer dessus avec son arbalète !
    Hans arrive juste a temps pour lever l'arme. La flèche est propulsée vers le lustre au dessus de ma tête, qui commence a tomber sur moi !
    Je cours aussi loin que possible, mais le chute me propulse au loin et je me cogne la tête par terre, me rendant inconsciente.
    C'est étrange... J'aurais presque jurer que c'était Hans qui avait tirer la flèche vers le lustre...
    Je me réveille menottée dans l'une des cellule u château d'Arendelle.
    Par la fenêtre, je vois que ce que m'a dit Anna est bien vrai !
    Un hiver éternel a recouvert le pays tout entier...
    Alors que je me morfond, Hans entre dans la cellule. Je lui demande a être relâchée, car je sais que je ne peux de toute façon pas mettre fin moi-même à cet hiver, et qu'il faut me laisser partir très loin d'ici pour tenter de dissiper le sortilège.
    Hans s'en va en me précisant qu'il n'est pas certain de faire entendre raison aux autres hommes et il ajoute qu'Anna n'est toujours pas rentrée !
    Je me retrouve a nouveau seule...
    Hans a l'air d'un gentil garçon, mais quelque chose me déplaît fortement chez lui... J'ai un mauvais pressentiment...
    Je commence a paniquer, et je me rend compte que j'utilise encore mes pouvoirs malgré moi pour casser mes menottes ainsi que les murs autours de moi !
    Il me faut plusieurs longues minutes pour me libérer. Je suis effrayée.
    Anna n'est pas au château, je n'ai nulle part où aller...
    Ma peur et ma détresse font naître une terrible tempête de neige sur tout Arendelle !
    Je m'éloigne aussi loin que je peux du château, en passant par le fjord, mais je ne vois rien avec cette tempête !
    Je n'ai jamais autant souhaitée être normale de toute ma vie !
    Alors que j'essaye de trouver mon chemin, je revois Hans.
    Je lui demande de prendre soin de ma sœur quand elle rentrera : je sais au fond de moi que l'homme blond qui l'accompagnait est quelqu'un de confiance.
    Hans me dit alors qu'Anna est bien rentrée au château, mais qu'elle est morte dans les bras du prince à cause de son cœur gelé !
    Et là je comprend tout ! Voilà pourquoi j'ai vu Anna agenouillée lorsqu'elle est venue me demander de revenir ! Je l'avais toucher, mais cette fois, en plein cœur !
    Je ne veux pas y croire... Mais c'est trop dur de faire comme si je n'y croyais pas ! Je m'effondre sur le sol, en larmes.
    La tempête se calme et on n'entend plus que mes pleurs.
    Anna... Ma petite sœur, morte... A cause de moi ! 
    Soudain, j'entends quelqu'un se précipiter, puis un cri, suivi d'un vent glacial.
    Je me retourne et voit alors Anna... Transformée en statue de glace ! 
    « Anna ! » 
    Je me lève pour faire face a la statue.
    Je plaque mes mains contre mes lèvres,n'en croyant pas mes yeux. Anna avait une main placé en avant, comme pour empêcher un impact, le regard implorant.
    Non... Je pose mes mains sur les joues de la statue, espérant que tout cela ne soit qu'un cauchemar, espérant qu'Anna s'anime de nouveau ! Mais rien ne se passe !
    Je m'effondre dans ses bras. Je n'en eux plus !
    J'ai tué ma sœur !
    Mes sanglots résonnent dans le fjord gelé.
    Je repense a tout ce qui s'est passé. Hans m'a menti. Anna n'était pas encore morte au moment où il me l'avait dit... Sinon elle ne serait pas là ! Ma sœur a voulu me protéger d'Hans... Elle s'est sacrifiée pour moi !
    Soudain, je sent la glace fondre sur son corps... Anna redevient chaude, je la sent reprendre vie !
    N'en croyant pas mes yeux, je la serre dans mes bras !
    A ce moment-là, je me moque de mes pouvoirs ! Anna m'a protégée, je sait que je ne peux pas lui faire de mal... La première fois était un accident !
    Ma petite sœur m'explique qu'elle s'est sacrifiée parce qu'elle m'aime...
    Je suis si sotte !
    J'ai eu l'idiotie de penser que les gens ne pouvaient pas m'aimer a cause de mes pouvoirs... Mais mes pouvoirs n'y sont pour rien !
    Si quelqu'un nous aimes, c'est pour ce que l'on est, peut importe que l'on soit différent des autres !
    J'avais peur suite a l'accident que l'on puisses ne plus m'aimer... Mais c'est impossible, on ne peut pas cesser d'aimer à cause d'une différence !
    Un vent de fraîcheur souffle en moi. Je sais comment ramener l'été !
    Je me sent aimée, et c'est cet amour la clé !  On m'aimes, je ne représente donc pas un danger pour qui que ce soit !
    Je lève les mains au ciel et rassemble l'hiver en un immense flocon de neige, que je fait exploser tel un feu d'artifice !
    Le soleil refait briller ses rayons chauds sur tout le pays a présent !
    Mais il faut fondre le petit Olaf ! 
    Je décide alors de lui créer un nuage personnel qui fera tomber de la neige sur lui en continue lorsqu'il se trouvera dans un endroit chaud ! Ainsi, il pourra profiter de l'été !
    De retour au château, tout s’arrangeât !
    Le prince Hans fut expédié dans son Royaume, là où ses 12 frères lui trouveraient un châtiment pour ses crimes : il a quand même voulu se marier avec ma sœur par simple amour du pouvoir, avant d'essayer de me tuer !
    Quand au Duc de Weselton, je fit en sorte qu'il n'ai plus aucun rapport commercial avec Arendelle ! Ça lui apprendra a envoyer des hommes pour me tuer !
    Quand a Kristoff, l'homme qui a aidé Anna a me retrouver, je l'ai nommé livreur de glace officiel d'Arendelle !
    J'ai inventé ce titre exprès pour lui... Ce n'est pas que le Royaume ait besoin de quelqu'un pour obtenir de la glace, maintenant que je peux utiliser mes pouvoirs librement, mais disons que j'ai remarqué qu'il regardait ma sœur d'un œil amoureux, et Anna ne semble pas indifférente a son charme non plus, donc c'est un moyen qu'il vienne au château pour que ces deux là se voient !
    D'ailleurs, Anna a perdu sa mèche blanche ! Une geste d'amour sincère peut guérir un cœur de glace... Mais il a aussi guéri les erreurs du passé !
    Elle semble plus épanouie... Et moi aussi !
    Le peuple d'Arendelle m'aimait quand j'étais petite, et c'est le cas encore aujourd'hui !
    Même mes pouvoirs ne les effraient pas ! Ils doivent peut être trouver ça rassurant, une Reine magicienne ?
    Enfin, pour célébrer ce renouveau, j'ouvre les portes du château pour de bon, et je créé une patinoire afin que tout le monde puisse s'amuser !
    Anna me rejoint, et je lance un sort sur ses chaussures pour qu'elle puisse patiner elle aussi !
    Inquiète, elle me dit qu'elle ne sait pas comment faire, mais je la prend par la main et l’entraîne avec moi sur la piste !
    Je suis si bien ici... Je peux vraiment respirer cette fois !
    Je décide de profiter de chaque instant à présent!Maintenant que je n'ai plus a me cacher, que tout est bien qui finis bien... Bon, je n'ai pas encore rencontrer le prince charmant, mais il finira par venir, j'en suis certaine !
    En attendant, la vie est belle, j'ai retrouvé ma complicité d'antan avec Anna, la vie est belle !
    Je suis libérée, délivrée !

                                                                                  FIN

  • Commentaires

    1
    Mercredi 28 Mai 2014 à 19:17

    C'est toi qui à écrit ou alors tu as copié l'histoire ?

    2
    Jeudi 29 Mai 2014 à 00:35

    c'est moi qui a écrit pourquoi j'irais copié ?

    3
    Vendredi 6 Juin 2014 à 21:03

    Parce-que je trouve que c'est beaucoup ! °O° c'est du courage décrire tous ça ! :)

    4
    Samedi 21 Juin 2014 à 15:44

    Wha *O* je suis une grande passionnée de la reine des neiges 

     

    5
    Dimanche 22 Juin 2014 à 13:54

    Félicitation ! Tu raconte très bien ! 

    6
    Jeudi 26 Juin 2014 à 13:05

    merci a tous j'ai beaucoup travaillé pour écrire tout sa !

    7
    Dimanche 13 Juillet 2014 à 19:50

    Oh mon dieu ! Franchement, tu écris vraiment très bien. On a pu retrouver Elsa, on a pu voir comment elle se sentait, tu as réussi à re-transcrire l'un des plus beaux films Disney ! Après ce si beau récit, je ne peux que comprendre encore plus Elsa, mon personnage préféré ! Sérieux, bravo.

    8
    Mardi 26 Août 2014 à 14:08

    merci beaucoup j'ai beaucoup travaillé pour sa et vous me soutenez merci a tous !!!!!

    9
    Vendredi 16 Janvier 2015 à 09:37

    WHAOU J'ADOOOOOOOOOOOORE , c'est rempli de sentiments , j'ai hâte de finir tous les chapitres

    10
    Mercredi 25 Février 2015 à 10:35

    merci rins !! je suis en train de préparer la suite avec Anna cette fois ! d'ailleurs j'ai posté quelques chapitres allez les voir ! sinon merci j'ai eu beaucoup de mal mais sa en valit la peine !! smile

    11
    Mercredi 25 Février 2015 à 20:54

    je vais toute suite les voir

    12
    Mercredi 22 Avril 2015 à 14:31

    Continue ses super je vient de faire un blog sur la reine des neiges venez faire un tourwink2J'aime trop tes fanfic!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    13
    Samedi 23 Mai 2015 à 11:31

    merci a tous beaucoup !! je vais voir ton blog solitude-HIRT !

    14
    LilyDisney
    Samedi 17 Mars 2018 à 21:25
    J'aime vraiment ce tu fais bravo !!!
    15
    Elsa
    Jeudi 18 Juillet 2019 à 23:26
    Tu écrie bien mais elle ressent pas du tout ça Elsa
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :